Prenez garde aux inconvénients voiture autonome

Dans le cadre de la robotique mobile, on appelle voiture autonome, tout véhicule capable de rouler sans l’aide d’un conducteur au volant. Si pour certains, cette innovation est salvatrice, notamment pour les aveugles et autres handicapés, elle peut nuire à d’autres personnes. Soyez vigilants car il y a des inconvénients voiture autonome.

  • Suppression emplois, inconvénient dangereux

L’avènement de la voiture autonome n’est plus une affaire des autres, plusieurs de ces véhicules roulent dans les voies urbaines et périurbaines. Des voitures où on voit bien que le chauffeur est absent. Voitures qui déposent des personnes dans les lieux de services, dans les aéroports et qui vont chercher un parking toutes seules. Il est clair que le premier danger de cette révolution est le chômage.

Les inconvénients voiture autonome peuvent se généralisés. Si un tel système automobiliste est mondialisé sur toutes les couches sociales, il enlèvera le sourire à plusieurs types de professionnels. En effet, ceux qui travaillent comme chauffeurs de taxi, chauffeurs pour particuliers ou pour entreprises, la voiture autonome les conduira tout droit vers le mur. Il ne sera plus question d’embaucher un professionnel qui revendique ses droits, qui doit avoir un permis, qui aura besoin des avantages de son service.

  • Autres emplois supprimés et la fragilité de la technologie

En plus, ces voitures sont disciplinées. Faites donc attention aux inconvénients voiture autonome car ces automobiles sont des sources de renvois ou de pertes de clientèle dans les sociétés de fabrications d’appareils de surveillance routière, des outils de contrôle des conducteurs et des véhicules.

Puisque le trafic routier est fort réduit, les accidents le sont aussi. Alors, on assiste à une baisse d’adeptes dans les mutuelles assurances automobiles, on voit des réparateurs, responsables entretiens de voiture frappés par les baisses de clients…

Au delà de l’aspect perte d’emplois, il ya la sensibilité de la technologie. En effet, les voitures automatiques, par exemple la « Google Car », fonctionne avec l’aide de l’informatique Si ce système a des failles ou si des programmes malveillants l’attaquent simultanément ou non, on n’imagine même pas le chaos routier qui se produirait.