Les fourrières pour voitures de France

Les téléphones de fourrière les plus recherché :

Les autres fourrières par région

Automobile en fourrière, que doit-on faire ?

Selon le Code de la route, l’enlèvement d’une automobile peut être effectué dans plusieurs situations. Mais, le plus souvent, un véhicule est mis en fourrière pour stationnement gênant, abusif ou dangereux. Dans ce cas, vous devez contacter les services de police ou de gendarmerie. Pour commencer n’importe quelle démarche, il faut vérifier si le véhicule n’a pas été enlevé ou volé. Dans le cas où votre automobile serait enlevée, obtenez une décision de mainlevée de l’autorité qui a ordonné son enlèvement. Pour récupérer l’autorisation de restitution ou de sortie définitive de fourrière, vous devez vous rendre au commissariat de police nationale, au poste municipal ou à la gendarmerie du lieu d’enlèvement. Vous devez aussi vous présenter avec le justificatif d’identité et le certificat d’immatriculation. Ensuite, rendez-vous immédiatement à la fourrière où se trouve votre véhicule dès que vous récupérez l’autorisation de restitution. Vous pouvez aussi contester l’infraction : dans ce cas, saisissez le procureur de la République pour demander la mainlevée.

Comment retrouver sa voiture mise en fourrière ?

Vous pouvez procéder à la vérification de la mise en fourrière de votre véhicule. À cet effet, la Préfecture de police est la seule source qui vous permet de retrouver votre voiture. Elle est capable de vous fournir toutes les informations sur votre véhicule qui a fait l’objet de déplacement ou de mise en fourrière. Pour permettre à ses usagers de vite retrouver leur véhicule, la Préfecture de police a mis sur pied un service en ligne. Ce service est dénommé « Où est mon véhicule ». Grâce à lui, vous pouvez effectuer la recherche de votre véhicule en vous munissant du numéro d’immatriculation. Renseignez-le et vérifiez gratuitement si votre automobile a fait l’objet d’un déplacement par les services de police. Cette recherche vous permet également de savoir où votre véhicule se trouve et les modalités de sa récupération.

Que faire si ma voiture est en fourrière ?

Si votre véhicule est mis en fourrière, allez le chercher immédiatement. Ne permettez pas qu’il prenne du temps là-bas. Il ne doit pas être gardé plus de 30 jours après notification de la mise en fourrière, car passé ce délai, toute voiture mise en fourrière est vendue au profit de l’État ou détruite en fonction de son état. Vous devez alors présenter l’autorisation de mainlevée et payer les frais. La procédure varie selon le nombre de jours écoulés depuis la mise en fourrière de votre véhicule.

Le prix pour récupérer sa voiture mise en fourrière

Le prix pour récupérer sa voiture dépend du nombre de jours qu’elle a passé à la fourrière :
  • Votre véhicule a passé moins de 3 jours à la fourrière

Vous pouvez le retirer sur simple demande en vous acquittant des frais. Cependant, les frais de fourrière varient en fonction de la nature de votre véhicule, du nombre d’habitants dans la commune et du nombre de places de stationnement. Pour les véhicules particuliers, les frais ne dépassent pas 7,60 € pour les frais d’immobilisation, 15,20 € pour les opérations préalables et 117,50 à 150 € pour l’enlèvement.

  • Votre véhicule est en fourrière depuis plus de 3 jours

À partir du 4e jour de fourrière, il doit obligatoirement subir une expertise. Cette expertise permettra de vérifier son état. À l’issue de cette opération, vous saurez si vous pouvez récupérer votre automobile ou pas. Les frais de l’expertise sont à votre charge. Si votre véhicule est en état, il vous est immédiatement restitué après règlement des frais. Si le véhicule a besoin de quelques travaux indispensables, vous devez alors procéder aux réparations avant le retrait de votre certificat d’immatriculation. Il vous sera enfin restitué après paiement des frais. Par ailleurs, si votre véhicule est jugé hors d’état de circuler, il sera purement et simplement détruit.